Couloir économique de la francophonie

Les 430 000 entreprises francophones canadiennes ne représentent pas moins de 19,5% du PIB du Canada ! Elles contribuent pour 130 milliards de dollars en activités additionnelles hors Québec. Selon Statistique Canada, on estime que chaque dollar du PIB provenant de l’espace économique francophone canadien contribue à 1,52 dollar du PIB global du Canada.

Pour le Canada, le français est un facteur multiplicateur de 1,6 sur le commerce avec des pays francophones. Par exemple, en 2011 le commerce s’est accru en 3,5 milliards à cause du français au Canada. (source : Conference Board).   

Il existe une forte industrie culturelle et touristique contrôlée par des minorités francophones.

Le RDÉE Canada veut aider les entreprises francophones à contribuer davantage à cette richesse. C’est pourquoi l’organisme, avec les membres de son Réseau, travaille sur les moyens de fournir un large éventail de services aux entreprises francophones. Porte d’entrée privilégiée pour faire des affaires en français, chaque organisme membre possède une bonne connaissance de sa communauté ainsi que des entreprises qui y travaillent. Dans neuf provinces et trois territoires, ils vous accompagneront afin que votre projet entrepreneurial se concrétise!

Ainsi, chaque année en moyenne, près de 20 000 entrepreneurs participent directement à l’une des activités menées ou coordonnées par les organismes membres. Selon notre étude d’impact socio-économique, en 2018, la quantité d’entreprises bénéficiaires des programmes du Réseau ainsi que le nombre annuel de nouveaux employés (non-bénéficiaires du Réseau) des entreprises bénéficiaires, montrent une augmentation de 66% et 33% respectivement.

Les objectifs du couloir économique francophone

Le RDÉE Canada et les membres de son Réseau ont adopté, dans le cadre de la francophonie économique canadienne, une approche réflexive et une démarche de recherche-action et développement axée sur l’innovation, avec deux axes principaux :

  • Axe 1 : Appuyer le démarrage, l’expansion et la consolidation et la succession des petites et moyennes entreprises.
  • Axe 2 : Établir et cultiver des stratégies de développement des affaires au niveau interprovincial et international.

Objectif 1 :

Avoir des entreprises privées et sociales, durables, performantes et diversifiées, détenues majoritairement par des personnes de langue officielle en situation minoritaire.

Comment? En accroissant la participation aux activités de développement économique communautaire et de promotion de l’entrepreneuriat; et en appuyant la création, la consolidation, et le développement des petites et moyennes entreprises (PME).

Objectif 2 :

Renforcer la capacité des communautés francophones et acadienne à saisir des opportunités commerciales où le bilinguisme anglais-français est une valeur ajoutée.

Comment? En investissant dans l’élaboration et la mise en œuvre d’une stratégie nationale, en matière de commerce et d’investissement, visant à permettre aux communautés francophones et acadienne de tirer avantage de leurs atouts. Cette stratégie doit inclure des mesures économiques contribuant à établir et à cultiver des relations d’affaires interprovinciales et internationales pour les PME, sur des marchés où l’atout francophone se traduit par un avantage économique tangible. La stratégie doit également permettre de tirer pleinement parti des relations de confiance qu’entretiennent les immigrants avec le pays ou la région de langue française d’où ils viennent; en élaborant et en mettant en œuvre une stratégie de jumelage entre les propriétaires d’entreprises (cédants) et la relève (repreneurs), assortie d’un plan de sensibilisation, correspondant aux réalités socio-économiques des communautés francophones et acadienne.

Objectif 3 :

Stimuler l’engagement et les investissements d’un plus grand nombre de partenaires du développement économique et de l’employabilité notamment autour des enjeux prioritaires.

Comment? En accroissant les initiatives économiques avec le Québec, pour stimuler la synergie et catalyser les partenariats, et ce, afin que la francophonie économique canadienne compose un bloc économique fort, en mesure de maximiser ses réseaux et alliances d’affaires.

Le RDÉE Canada est un partenaire majeur du Forum économique international des Amériques.