VEILLE SUR LE TOURISME dans les CLOSM

Le Réseau de développement économique et d’employabilité (RDÉE Canada), la Corporation d’employabilité et de développement économique communautaire (CEDEC) et l’université du Québec à Montréal par l’entremise de la Chaire de tourisme Transat de l’ESG UQAM, ont uni leurs efforts, dans le but de créer un consortium de travail et ainsi, d’instaurer un service de veille permettant d’obtenir et de partager des informations à valeur ajoutée sur le tourisme lié aux communautés de langue officielle en situation minoritaire (CLOSM).

Ce partenariat tripartite, fruit d’une collaboration déjà existante, offre aux CLOSM un soutien essentiel à leur développement économique par la voie de l’industrie touristique.

Capture-d’écran-2015-10-07-à-10.31.52-1024x154

Édition 3 | février 2016

Table des matières

Développement de produits

Marketing

Outils

 


DÉVELOPPEMENT DE PRODUITS

S’immerger dans la culture à travers sa langue

En Nouvelle-Écosse, au Highland village, qui reconstitue le style de vie traditionnel gaélique, il est possible de s’imprégner de cette culture à travers des activités menées dans cette langue. Celles-ci mettent de l’avant la nourriture, la musique, la danse, les chants et les histoires populaires.

Source (En anglais seulement)

Le Festival des langues sales en met plein la bouche

Les 26 et 27 février prochain, l’Abitibi-Témiscamingue célébrera la 9e édition du Festival des Langues sales, mettant à l’honneur le « parler » français à travers des spectacles de différentes formes d’art présentés par des artistes de la relève régionale.

festival_langues_sales

Source

Sur la Route des Belles-Histoires

Située dans l’axe de la route 117 et du parc linéaire « Le P’tit Train du Nord », cette nouvelle route touristique balisée suit le chemin de la colonisation de la région deRoute_belles_histoiress Laurentides sur plus de 280 kilomètres. Au passage, elle permet de découvrir plus de 60 attraits, lieux et circuits patrimoniaux, qui sont répertoriés dans un site Web.  La Route propose également des capsules audiovisuelles qui font revivre toutes les histoires des défricheurs, des colons, des skieurs, des chanteurs, et des visionnaires. Un audioguide est aussi disponible pour accompagner le visiteur sur une partie du parcours.

Source

Une visite virtuelle inusitée et en langue minoritaire

Depuis le 27 novembre dernier, il est possible de visiter virtuellement, à l’aide d’une tablette numérique, les maisons troglodytiques du site de Graufthal, dans les Vosges du Nord. La visite virtuelle se décline en une quarantaine de points de vue situés sur tout le site. Chaque vue est agrémentée de suppléments d’informations pouvant être consultés, ou non, par le visiteur qui navigue librement comme s’il déambulait à pied à travers les maisons. Grâce au soutien de l’Office pour la langue et la culture d’Alsace, tous les renseignements contenus dans la visite virtuelle sont traduits en alsacien.

Visite_virtuelle_alsacien

Source

Un festival du film, une bonne manière de propager sa culture

Dellie maa, premier festival du film autochtone de la Suède, souhaite partager l’art et les histoires des communautés autochtones à travers le monde. Le festival présente entre autres des films d’aborigènes australiens, de Maoris de Nouvelle-Zélande et de communautés autochtones du Groenland et du Panama. Les initiateurs de l’événement collaborent avec d’autres festivals de films autochtones à travers le monde, dont l’imagineNATIVE Film + Media Arts Festival à Toronto.

festival_film

Source (En anglais seulement)


MARKETING

Une langue qui s’affiche fièrement

La Gaeltacht Authority, une agence gouvernementale irlandaise, est responsable entre autres de la préservation de la langue gaélique par le développement et la promotion du tourisme culturel. Elle a créé la marque GaelSaoire (vacances, en gaélique) afin de mener à bien la stratégie promotionnelle du tourisme linguistique. Le site gaelsaoire.ie regroupe les attraits touristiques de sept communautés.

langue_fiere_gaelsaoire

Source (En anglais seulement)

Un site Web gardien de la langue et de la culture

La Highland Village Society, en Nouvelle-Écosse, annonçait le lancement d’un site Web sur la culture et le patrimoine gaélique, Drochaid Eadarainn, qui signifie « le pont entre nous ». Ce portail interactif vise à faciliter la transmission de la langue et de la culture gaéliques.

Source (En anglais seulement)

Le Tarn met en valeur son identité occitane

Dans le sud-ouest de la France, les Tarnais sont soucieux de valoriser et de manifester leur attachement à la culture occitane. Pour cela, ils ont créé un site Web qui invite le visiteur potentiel à découvrir les secrets de leur culture, à ressentir leur musique, à goûter leur cuisine, à rencontrer les producteurs, les artisans, les artistes et les autres acteurs culturels. Sur sa page d’accueil, le site accorde une place de choix à la langue occitane en présentant les expressions quotidiennes et les bases de la langue.

tarn-1024x174

Source

Un portail touristique aux accents espagnols

La ville de Salamanque, en Espagne, a créé le portail espanolensalamanca et le slogan « Salamanca, la ville de l’espagnol » afin d’affirmer sa position de destination touristique pour l’apprentissage du castillan. Il répertorie les écoles de langue et les activités de loisirs offertes dans la ville (sports, magasinage, gastronomie, parcs, cinémas, loisirs nocturnes et visites guidées).

Source

VisitScotland promeut le gaélique

Afin de promouvoir la culture et la langue gaéliques auprès des touristes, VisitScotland, l’organisation de gestion de la destination, dédie une partie de son site Web aux internautes intéressés à planifier des séjours en intégrant les activités suivantes : cours de langue et de musique traditionnelle, littérature, concerts, festivals, musées d’histoire, expositions d’art, etc. De plus, il recense les lieux touristiques qui peuvent accueillir le visiteur en gaélique.

VisitScotland_gaelique

Source (En anglais seulement)

Accueillir l’Amérique, tout un programme!

« Accueillir l’Amérique » est la nouvelle initiative de marketing de Destination Canada qui sera lancée aux États-Unis au printemps 2016. Ce programme d’investissement conjoint vise la mise sur pied d’activités de marketing novatrices en ce qui a trait entre autres à la gastronomie et aux festivals et événements. Pour chaque dollar investi, Destination Canada versera jusqu’à 50 cents, pour un montant maximal de 750 000 $ par proposition choisie. Les projets seront évalués en fonction de leur originalité, du nombre de partenaires impliqués et des résultats mesurables. Accueillir l’Amérique regroupe des partenaires de plusieurs provinces et territoires

Source


OUTILS

Un coup de pouce pour les intervenants touristiques de Wallonie

Le Commissariat général au tourisme de Wallonie met à la disposition des professionnels de l’industrie touristique des documents et des informations utiles de tous types (essais, études, mémoires, thèses, revues spécialisées, etc.) sur les aspects les plus divers des métiers du tourisme. L’objectif principal de « Docs & infos » est d’aider les exploitants touristiques à développer leur entreprise, leur organisme, leur commune ou encore leur région en leur permettant d’avoir une ouverture sur l’actualité de leur secteur en Wallonie.

Source

Une boîte à outils qui a du mordant!

L’alimentation joue un rôle clé dans l’histoire du pays de Galles. Le gouvernement a donc décidé de mettre de l’avant les produits régionaux et d’aider les entreprises à développer et à améliorer leur offre culinaire. Pour ce faire, il a créé une trousse qui fournit des conseils et des astuces ainsi que plusieurs études de cas qui démontrent et partagent quelques-unes des bonnes pratiques déjà mises en œuvre par les entreprises d’accueil du pays de Galles.

Source (En anglais seulement)

Attirer des visiteurs en les accueillant dans leur langue

attirer_visiteurs_NH-1Des étudiants qui apprennent le français à la Plymouth State University au New Hampshire utilisent leurs compétences linguistiques pour aider les entreprises touristiques à mieux communiquer avec les visiteurs de langue française. Par l’entremise du programme « Bienvenue New Hampshire » qu’ils ont créé il y a trois ans, ils leur offrent un soutien marketing, des services de traduction, des ateliers et des vidéos de formation. Récemment, le programme a reçu une subvention de 55 000 dollars américains de la Northern Border Regional Commission, un partenariat fédéral-État visant à stimuler le développement économique dans le nord de la Nouvelle-Angleterre.

Source (En anglais seulement)

 

 

 

 

 

Ce projet est financé par le gouvernement du Canada par le biais de Logo Industrie Can