VEILLE SUR LE TOURISME dans les CLOSM

Le Réseau de développement économique et d’employabilité du Canada (RDÉE), la Corporation d’employabilité et de développement économique communautaire (CEDEC) et l’université du Québec à Montréal par l’entremise de la Chaire de tourisme Transat de l’ESG UQAM, ont uni leurs efforts, dans le but de créer un consortium de travail et ainsi, d’instaurer un service de veille permettant d’obtenir et de partager des informations à valeur ajoutée sur le tourisme lié aux communautés de langue officielle en situation minoritaire (CLOSM).

Ce partenariat tripartite, fruit d’une collaboration déjà existante, offre aux CLOSM un soutien essentiel à leur développement économique par la voie de l’industrie touristique.

Capture-d’écran-2015-10-07-à-10.31.52-1024x154

 

Édition 2 | décembre 2015

Table des matières

Développement de produits

Marketing

Gestion

Formation et emploi

Partenariats et gouvernance


DÉVELOPPEMENT DE PRODUITS

Tourisme généalogique : partir sur la trace de ses ancêtres

tourisme_genealogieLe tourisme généalogique, qui consiste à retrouver les lieux de vie de ses aïeux, est fort populaire auprès des Québécois, nombreux à se lancer sur les traces de leurs ancêtres en France, ou en Irlande et en Angleterre. Un penchant qui n’a pas échappé à certains villages qui n’hésitent pas à mettre en valeur ces vestiges et lieux de mémoire. C’est le cas de Tourouvre, en Basse-Normandie, qui fut un bassin majeur de pionniers en Nouvelle-France. Çà et là, on dénote des hommages aux grandes familles du Québec que ce soit dans l’église ou dans les rues. Le tourisme généalogique constitue un produit touristique que plusieurs CLOSM pourraient développer et promouvoir auprès de diverses clientèles.

Source

 

Une nouvelle route touristique franco-ontarienne sur la table à dessin

La Société du Partenariat ontarien de marketing touristique (SPOMT), l’organisation responsable de la promotion touristique de l’Ontario, travaille d’arrache-pied à développer le marché touristique francophone et confirme la création prochaine d’une nouvelle route touristique franco-ontarienne. Ce trajet s’inspirera du circuit historique Champlain, mais on devrait aussi y retrouver des points d’intérêts culturels et gastronomiques franco-ontariens. La SPOMT développe actuellement une base de données des principaux festivals francophones, des hôtels, des commerces et d’autres lieux qui offrent des services en français.

Source

11 millions de francophones dans la mire de QuébecLogo_CFA_continent_couleur-1024x786

La Ville de Québec veut tabler sur 11 millions de locuteurs français aux États-Unis pour les attirer à Québec grâce au Réseau des villes francophones et francophiles d’Amérique. Ce projet de circuit historique et touristique regroupera les attraits et les produits culturels de chaque ville partenaire dans un portail Internet. Il a été fondé lors d’un rassemblement auquel participaient 335 représentants dont 80 maires de villes francophones et francophiles en octobre dernier.

Source


Fete_langues_wallonieLa Fête aux langues de Wallonie, une initiative pour promouvoir le développement et la diffusion des langues régionales de Wallonie

Du samedi 26 septembre au samedi 3 octobre dernier se tenait la « Fête aux Langues de Wallonie ». Cette dernière visait à développer l’intérêt suscité par les langues régionales auprès de nouveaux publics et à mettre l’accent sur l’urgence de mesures volontaristes afin de promouvoir leur pratique. Les activités proposées à travers le territoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles devaient rassembler un maximum de forces vives déjà actives dans la promotion des langues régionales de Wallonie comme les institutions culturelles de Wallonie (bibliothèques, centres culturels, musées, etc.).

Source


mur_francophonieLe mur de la francophonie, une initiative hôtelière inspirante

L’Hôtel Château Laurier Québec a procédé à l’inauguration officielle du mur de la francophonie afin de témoigner son engagement à l’égard de la préservation et de la promotion de la langue française. Concrètement, le mur se déploie sur deux écrans sur lesquels défilent en continu plus d’une centaine d’anglicismes fréquemment utilisés, accompagnés de leur équivalent français. Situé dans le hall, le mur, qui se veut évolutif, contribuera à faire découvrir et à faire vivre la francophonie aux nombreux voyageurs qui fréquentent l’hôtel.

Source

Combiner découverte du patrimoine et pratique de la langue, un mix gagnant!

L’Association Cap in lingua, qui a pour objectif l’apprentissage et la découverte à la fois de la langue et de la culture corse, propose des visites guidées dans différentes régions de l’île. Évidemment, ces visites se déroulent en langue corse.

Source

La Finlande honore son patrimoine suédois

Tous les 6 novembre, la Finlande célèbre la journée du patrimoine suédois, marquant ainsi l’importance de « l’autre » langue officielle de ce pays, bien qu’il n’y ait que 5,5 % de la population finlandaise parlant le suédois.

Source (en anglais uniquement)

SUNS, un festival européen où les langues minoritaires sont à l’honneur

Du 25 novembre au 11 décembre 2015, des chanteurs et compositeurs européens présenteront leurs chansons, toutes composées dans une des multiples langues européennes minoritaires. Ce festival existe depuis 2009, mais il s’agit de la 1re édition paneuropéenne. Deux nouveaux volets y feront leur apparition, le cinéma et la littérature. Une bonne façon de soutenir et de renforcer la vitalité de langues moins répandues.

Source (en anglais uniquement)


MARKETING

Experitus, la plateforme qui permet aux touristes d’apprendre avec les autochtones

plateforme_experitus-1024x788

Lancée en mai 2015, la plateforme Web Experitus propose aux touristes venus découvrir Paris, Rome ou encore Londres de rencontrer des résidents. Ceux-ci leur apprennent quelque chose de concret (la photographie, la cuisine, le dessin) en s’appuyant sur la culture locale. Cette offre répond aux attentes liées au tourisme d’apprentissage.

Source

Quand la langue sert d’appât

Tourisme Terre-Neuve et Labrador a créé des cours de langue (en anglais uniquement), une série de 31 courtes vidéos dans lesquelles les habitants expliquent des expressions typiquement terre-neuviennes. Il s’agit des premières pubs de télévision à mettre la langue sous les projecteurs.

Source (en anglais uniquement)

Une tournée de familiarisation à la découverte de la communauté francophone du Yukon

L’Association franco-yukonnaise a accueilli des professionnels du voyage et une représentante de Destination Canada sur le territoire français pour une tournée de familiarisation au Yukon. Pendant six jours, ils ont parcouru plusieurs kilomètres en voiture, en canot, en avion et à la marche. Ils y ont découvert une francophonie bien établie où plusieurs entreprises et personnes sont fières d’offrir des services et de discuter dans la langue de Molière. En fait, le ministère du Tourisme du Yukon dénombre environ 150 entreprises qui offrent des services en français dans le territoire, ainsi qu’un nombre croissant de guides touristiques francophones. Ils repartent donc avec une meilleure compréhension de la destination qu’ils pourront partager avec leurs collègues et clients.

Source

Le « goût » du voyage, un magazine culinaire américain

gout_voyage-1024x571

 

Après avoir dévoilé sa plateforme de contenu « Saveurs des États-Unis » au printemps, Brand USA a aussi lancé une nouvelle édition de son guide culinaire en ligne. Ce magazine dresse un profil des différentes régions et présente des recettes des quatre coins des États-Unis. Il est publié en huit langues, ce qui lui donne un attrait international. De courtes vidéos diffusées sur Travel Channel et Food Network ont appuyé le programme sur la scène internationale. Une bonne manière de faire découvrir les diverses cultures régionales!

Source 1

Source 2


application_ouestcanadienL’Ouest canadien en français au bout des doigts

L’application touristique gratuite, CanadaOuest, offre une foule d’informations sur les quatre provinces de l’ouest canadien : renseignements pratiques, cartes routières, circuits, géolocalisation, degré de services en français, recherche et localisation des points d’intérêts, etc.

Source

 

 

 

 

 

 


GESTION

Une région ontarienne axe son positionnement sur le fait français

Tourisme Franco-Niagara est responsable de faire connaître la région du Niagara auprès des marchés francophones, mais travaille aussi à encourager les entreprises de sa région à offrir davantage de services dans la langue de Molière. Ses initiatives comprennent :

  • le développement et l’entretien du site Internet bonjourniagara;
  • la publication du guide touristique Les Saisons Niagara;
  • la participation aux salons des vacances et loisirs au Québec;
  • la publication de la carte-dépliant « Niagara en vélo »;
  • la campagne Bonjour Niagara;
  • la recherche sur les tendances des visiteurs du Québec pour les entrepreneurs de Niagara.

Son partenariat avec le Centre d’emploi et des ressources francophones vise à créer des occasions d’embauche bilingues pour les résidents du Niagara.

Source


FORMATION ET EMPLOI

Une boîte à outils pour apprendre à toucher le cœur des voyageurs

boite_outils-1024x740

Les entreprises touristiques qui souhaitent créer des produits expérientiels peuvent consulter la boîte à outils en ligne développée par Destination Canada (anciennement la Commission canadienne du tourisme) dans le cadre de son programme « Expériences canadiennes distinctives ». Cette boîte à outils offre entre autres des renseignements essentiels sur la façon de transformer un produit en expérience ainsi qu’une approche, étape par étape, pour élaborer et faire la promotion d’expériences inoubliables pour le visiteur. Destination Canada a aussi produit deux vidéos de formation qui présentent ce qu’est une expérience touristique, comment on peut concevoir des expériences qui permettront aux voyageurs de réaliser leurs rêves et de quelle façon il est possible de rapprocher les voyageurs des atouts culturels régionaux afin de bonifier leur expérience touristique.

Source

 

Accroître l’embauche de minorités grâce à une initiative pour la parité en emploi

Le gouvernement australien vise à augmenter le nombre d’employés autochtones dans les grandes entreprises (20 000 emplois d’ici 2020) afin qu’il reflète leur proportion relative dans la population du pays par l’intermédiaire de l’Employment Parity Initiative (en anglais uniquement). Crown Resorts, un des plus gros centres de divertissement (hébergement, restaurants, casinos, etc.) de l’ouest de l’Australie vient de signer un accord avec le gouvernement dans lequel il s’engage à embaucher 400 autochtones au cours des 4 prochaines années dans le cadre de ce programme.

Source (en anglais uniquement)

Vidéo inspirante pour valoriser les emplois en tourisme

Tourisme autochtone Québec a produit une vidéo s’adressant aux jeunes autochtones pour promouvoir le tourisme autochtone comme choix de carrière et comme moyen de participer au développement de leur communauté, de leur région et de leur culture.


PARTENARIATS ET GOUVERNANCE

Des villes unies par leur bilinguisme

Concerto_villes_unies_bilinguismeLe Réseau Concerto rassemble huit municipalités albertaines qui mettent en évidence la valeur ajoutée du bilinguisme au profit du développement économique durable. Il a pour but d’encourager des projets stratégiques bénéfiques à l’ensemble des régions, de stimuler la collaboration des municipalités membres autour d’objectifs communs et d’accroître leurs bénéfices à travers quatre axes de développement économique, dont le tourisme. Son apport sur le plan économique, social et culturel favorise ainsi le rayonnement de ces collectivités.

Source

Un partenariat pour la mise en valeur patrimoniale des lieux emblématiques du Fenouillèdes

partenariat_Fenouilledes1

 

Un programme d’animation et de visites guidées et commentées autour des sites patrimoniaux emblématiques du territoire de l’Agly et du Fenouillèdes a été mis sur pied l’été dernier grâce à un partenariat entre les élus locaux de quatre municipalités, la communauté de communes Agly-Fenouillèdes et les acteurs touristiques. La région française du Fenouillèdes est de langue occitane.

Source

Une table de concertation axée sur le tourisme culturel occitan 

Depuis février 2012, le Conseil général du Tarn pilote un groupe intersectoriel, Tourisme culturel occitan (TCO), qui a pour mission de mieux cerner les diverses ressources culturelles occitanes et de pousser plus avant la connaissance sur ce sujet. Il vise aussi à concevoir et à tester des outils de développement, voire des produits touristiques, sur le territoire tarnais. Ce groupe réunit des associations culturelles, des guides interprètes, des chambres de commerce, des instances départementales de tourisme ainsi qu’une maison d’enseignement supérieure de tourisme et d’hôtellerie. Trois piliers structurent leurs interventions, dont la création de produits, la commercialisation et la communication touristique (à destination notamment du marché catalan).

Source

Les provinces wallonnes joignent leurs forces

Le Centre d’Action Touristique des Provinces Wallonnes (CATPW) est une initiative des Fédérations Touristiques des Provinces de Liège, Namur, Luxembourg, Hainaut et Brabant wallon. Il vise à mettre en commun leurs connaissances et leurs moyens financiers afin d’augmenter et d’harmoniser la promotion touristique. Il a pour mission la valorisation du patrimoine touristique, la promotion de l’hébergement, de la gastronomie et de toutes les richesses naturelles et culturelles de la grande région wallonne.

Source

 

Ce projet est financé par le gouvernement du Canada par le biais de Logo Industrie Can