Raffy, Thomas du CENBLe RDÉE NB est la division du développement économique du Conseil économique du Nouveau-Brunswick inc., il a été créé en 1999. Il y a un an, Thomas Raffy a rejoint l’équipe du CÉNB à titre de président-directeur général. « On travaille en étroite collaboration avec notre division de développement économique. » Le RDÉE NB, par le biais d’activités, nous permet de combler certains besoins de nos membres.

À l’échelle nationale, le RDÉE Canada nous permet d’avoir la force d’un réseau et cela nous permet de nous aligner avec les autres provinces du pays. L’expertise que nous mettons en commun au niveau du pays nous permet d’en tirer des bénéfices.

La collaboration que nous avons avec le RDÉE NB assure un travail sur les préoccupations de la communauté d’affaires de la province. Comme l’explique Thomas Raffy,

« La croissance démographique est un défi que nous observons depuis quelques années dans la province. C’est une importante réalité, car nous constatons que la main-d’œuvre qualifiée actuelle dans plusieurs secteurs chute proportionnellement. Il est donc important pour nous  de préparer nos entreprises à obtenir de la relève. Pour sa part, le RDÉE NB travaille sur le terrain et s’attarde sur ce dossier afin de préparer les jeunes à voir l’entrepreneuriat comme choix de carrière. »

Afin de répondre à ces défis et besoins, le RDÉE NB offre désormais des services d’accompagnements personnalisés aux employeurs de la province afin de les aider à naviguer dans les différents processus de main-d’œuvre immigrante. « L’immigration est une solution avantageuse si nous voulons une main-d’œuvre qualifiée avec une expertise diversifiée ainsi qu’une ouverture vers de nouveaux marchés. »

L’équipe du RDÉE NB travaille beaucoup avec la jeunesse, car ils sont la solution à l’avenir de la province. Le Nouveau-Brunswick fait face à une population vieillissante et à un fort exode rural des jeunes. Afin de les sensibiliser, le Réseau appuie diverses initiatives pour les jeunes de la communauté francophone. « On souhaite garder la présence des jeunes, parce que la jeunesse dans les milieux ruraux permet d’assurer une vitalité économique. Or, beaucoup de jeunes sont intéressés de se lancer en affaires. Le RDÉE NB soutient des activités qui visent à rapatrier des jeunes et à les reconnecter avec leur communauté, tout en les guidant, grâce à différentes ressources. » À la suite d’activités de rapatriement, sur une échelle de 10 ans c’est 52 % des participants qui ont fait un retour en région, soit près de 360 jeunes.

Le RDÉE NB soutient aussi plusieurs initiatives entrepreneuriales pour les jeunes passionnés du monde des affaires et de l’entrepreneuriat. Elles permettent des formations en entrepreneuriat par le biais de forum, des camps de leadership durant les vacances scolaires ou encore durant des foires et des marchés entrepreneuriaux. Grâce à ces initiatives, au cours des 15 dernières années, ce sont 35 000 jeunes du Nouveau-Brunswick qui ont réussi à améliorer leurs compétences entrepreneuriales. Ces différentes initiatives viennent en aide au CÉNB afin de répondre aux besoins des membres.

Dans les années à venir, le CÉNB et le RDÉE NB continueront de travailler conjointement sur des dossiers afin de répondre aux besoins de la communauté d’affaires ainsi qu’aux différents enjeux auxquels les communautés francophones et acadiennes en région minoritaire dans la province font face. « Lorsqu’on regarde nos membres, nous pouvons voir que notre collaboration a un impact direct sur eux et que cela contribue pleinement à l’essor économique de la province » conclue M. Raffy.

 

Préparé par: LaLiberte