Ottawa, le 12 octobre 2016 – Le Réseau de développement économique et d’employabilité (RDÉE Canada) et la Commission nationale des parents francophones (CNPF) vont procéder à la signature d’un protocole de collaboration le 14 octobre 2016 en vue d’explorer ensemble des solutions innovatrices au défi récurrent d’accessibilité des enfants francophones à des programmes et services de garde de qualité en français dans les communautés francophones en contexte minoritaire au Canada. Un enjeu qui a retenu l’attention du Commissaire aux langues officielles, qui a publié le 3 octobre 2016, un rapport intitulé “La petite enfance : vecteur de vitalité pour les communautés francophones en contexte minoritaire”, dans lequel il recommande au gouvernement du Canada de prioriser la petite enfance francophone en situation minoritaire.

Le RDÉE Canada et la CNPF travaillent depuis 2015 sur cet enjeu, et la première étape de cette collaboration a consisté à la réalisation d’une initiative intitulée “l’État des lieux : l’entrepreneuriat au service de la petite enfance”, menée par la CNPF en collaboration avec le RDÉE Canada.

L’arrimage stratégique du secteur prioritaire de la petite enfance et de l’économie permettra de cibler, entre autres, le service de garde francophone comme valeur ajoutée qui comprend une composante professionnelle (compétences des ressources humaines) et une composante entrepreneuriale exercée sous différentes formes d’entreprises (privée, sociale, coopérative, travailleur autonome), notamment dans le cas de garderies en milieu familial.

“Grâce à l’inclusion de stratégies entrepreneuriales et de main-d’oeuvre, nous souhaitons transformer l’enjeu de l’accès aux services à la petite enfance francophone en opportunité, car il y a là un marché important à pénétrer pour l’avenir du Canada” a indiqué Jean-Guy Bigeau, Président-directeur général du RDÉE Canada.

Pour Véronique Légault, présidente de la CNPF, “le but ultime de cette initiative est de faciliter l’accès à davantage de places de services en petite enfance, de qualité, en français, dans les communautés francophones en situation minoritaire et d’apporter un soutien adéquat au développement des capacités entrepreneuriales et de la main-d’oeuvre dans le secteur”.

cnpf
Dans le cadre de ce protocole, les deux partenaires s’engagent à créer des opportunités de collaboration en conformité avec leurs mandats et leurs réseaux respectifs. Ils reconnaissent que :
  • La CNPF possède une expertise dans le domaine de la petite enfance francophone;
  • Le RDÉE Canada possède une expertise dans le domaine de l’économie francophone;
  • Les deux partenaires combinent leurs forces pour trouver une solution à l’enjeu;
  • Le RDÉE Canada est en appui au réseau de la CNPF qui porte le dossier de la petite enfance francophone.

 Le RDÉE Canada et la CNPF sont deux organismes nationaux, présents dans 12 provinces et territoires à l’exception du Québec, par le biais des organismes provinciaux et territoriaux, membres de leurs réseaux respectifs.

À propos du RDÉE Canada
Depuis près de 20 ans, le RDÉE Canada, fort de l’expertise et du soutien de ses membres provinciaux et territoriaux, est le leader du développement économique des communautés francophones et acadienne. À court comme à long terme, le RDÉE Canada soutient les projets et initiatives commerciales en entretenant des partenariats durables et en encourageant le leadership et l’innovation dont le pays a besoin.

À propos de la CNPF
La Commission nationale des parents francophones (CNPF) est un organisme sans but lucratif dont la mission consiste à regrouper, représenter et appuyer les organismes provinciaux et territoriaux tout en renforçant leur capacité d’accompagner le parent dans son milieu familial et communautaire. La CNPF travaille étroitement avec de nombreux partenaires nationaux qui agissent dans les secteurs de l’éducation, de la petite enfance et de la représentation des communautés francophones et acadienne du Canada.

– 30 –

Personne contact :
Fatoumata Barry
Agente de projets
613-244-7308, poste 209