Un projet ciblé

Leadership féminin

Le Réseau de développement économique et d’employabilité du Canada (RDÉE Canada) est fier de mener un projet qui vise à multiplier les débouchés économiques des femmes francophones qui aimeraient accéder à des postes de gestion dans leurs communautés.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le projet « Leadership féminin » du RDÉE Canada, vous pouvez lire la description complète.

Un projet collectif

Le RDÉE Canada collabore avec l’Alliance des femmes de la Francophonie canadienne (AFFC), le Conseil Économique du Nouveau-Brunswick (CÉNB), le RDÉE Nouveau-Brunswick, le RDÉE Ontario ainsi que le Conseil de développement économique de l’Alberta (CDÉA) pour toucher au moins 75 femmes francophones dans les régions de Grande-Prairie, Bonnyville, Edmonton et Calgary en Alberta; dans les régions de Dieppe, Edmundston, Bathurst, Tracadie-Sheila, Caraquet et Shipaggan au Nouveau-Brunswick; et dans les régions du Grand Toronto, Sudbury et Ottawa en Ontario.

Nous vous invitons à consulter la liste complète des partenaires

capture-condition féminine canada
Groupe Bathurst 1 leadership fém
Groupe Edm 1 leadership fém

Un projet structuré

1ère phase

De février à septembre 2014, le RDÉE Canada a tout d’abord réalisé une étude de contexte, portant sur la situation des femmes francophones et acadiennes et leur accès aux postes de gestion dans leur communauté.

Avec la collaboration de ses partenaires, le RDÉE Canada a mis en place 12 groupes focus de 88 femmes dans 3 provinces (Alberta, Ontario et Nouveau-Brunswick) et a réalisé un sondage auprès de 130 femmes et 24 employeurs issus de la Francophonie canadienne.

L’étude s’intitule : Analyse comparative entre les sexes sur la situation des femmes de la Francophonie canadienne dans l’accès aux postes de gestion.

2e phase

Dans un deuxième temps, et ce depuis le mois d’octobre 2014, le RDÉE  analyse les données et les recommandations issues de l’étude de contexte. Le RDÉE coordonnera des ateliers de rencontres dans chacune des provinces ciblées, auxquels seront invitées quelque 75 femmes participantes afin de discuter des défis, d’explorer des pistes de solutions, puis de convenir de stratégies à mettre en place dans leurs collectivités. Cette période de concertation se déroulera jusqu’en décembre 2015.

Des démarches nationales soutiendront ces efforts afin d’assurer l’efficacité des stratégies et la cohésion des acteurs à tous les niveaux.

3e phase

Enfin, le projet se conclura en février 2016 par la réalisation d’outils concrets, dont un Guide pour soutenir les femmes dans leurs démarches pour accéder à des postes de gestion et de leadership. De plus, les participantes auront été fidélisées à servir dans leurs communautés en vue d’assurer la pérennité des démarches réalisées.

Si vous êtes curieux de savoir comment vous pourriez implanter des stratégies semblables dans vos régions, abonnez-vous à notre liste de diffusion.

Lisez le communiqué de presse : Une place faite aux femmes francophones dans les postes de gestion et de leadership.

Un projet commémoratif

Le mois d’octobre 2014 était le mois de l’histoire des femmes au Canada (#histoiredesfemmes) et le thème invitait à honorer tout particulièrement les femmes d’affaires (#femmesaffaires).

Afin de rendre hommage aux femmes d’affaires qui nous entourent depuis longtemps, nous avons invité notre équipe ainsi que les membres de notre réseau à nous faire parvenir l’histoire de la vie d’une femme d’affaires de leur connaissance, qu’elles soient femmes du 21ème siècle ou d’antan.

En partageant ces portraits, le RDÉE Canada souhaite valoriser la contribution de plusieurs femmes d’affaires qui se sont investies dans leurs communautés, d’un océan à l’autre, et qui sont souvent méconnues. C’est une façon de leur offrir enfin, souvent à travers leur descendance, une tribune.

Cecile Soucy Clouatre (Québec)

Louise Comeau (Île-du-Prince-Édouard)

Madame Perry, Annie  (Île-du-Prince-Édouard)

Madame Arsenault (Île-du-Prince-Édouard)

Madame Perry, Anne-Marie (Île-du-Prince-Édouard)

Jeanne Couture (Québec)

Irène d’Entremont (Nouvelle-Écosse)

Le mois de l’histoire des femmes est maintenant terminé, mais l’histoire continue… avec vous! Vous pouvez toujours nous soumettre des portraits de femmes qui vous ont marqués ou qui ont marqué votre famille.

Groupe leadership féminin
Groupe Moncton leadership fém

Suivez-nous!

Suivez @Leadershipfem sur Twitter.
Abonnez-vous à la liste d’envoi du projet.