Décidément, une fois qu’on a visité le Canada, on ne peut plus s’en passer. Témoignage de Hamou Si Hadj Mohand

Hamou Si Hadj_Dehbia Si Hadj

 

C’est une décision qu’on a prise moi et ma femme pour chercher un bon avenir. Ça nous a plu, le Canada.

On a fait une visite exploratoire il y a une année de cela et on rencontré des employeurs potentiels. On a vu des potentialités et des opportunités qui s’offrent aux nouveaux arrivants francophones ici au Manitoba.

La visite exploratoire nous a permis de nous familiariser avec la province. On essayait de faire des contacts par rapport à mon cas d’abord. Je suis détenteur d’un bac d’ingénieur agronome, et aussi, je suis brasseur dans mon pays d’origine. Je voulais savoir si je pourrais exporter mes connaissances, mon savoir-faire ici au Manitoba. D’abord trouver un emploi, puis aider mon épouse à poursuivre ses études en génie civil ici.

Hamou Si Hadj_Dehbia Si Hadj Mohand

On a fait beaucoup de rencontres avec des employeurs potentiels et aussi avec des organismes d’aide pour les nouveaux arrivants qui nous ont aidé vraiment pour notre établissement. Soit par rapport aux inscriptions à l’université, ou par rapport à tout ce qui est paperasse pour les nouveaux arrivants. Ce qui m’a permis de rencontrer certains employeurs potentiels dans le domaine des brasseries, domaine de la fabrication des boissons alcoolisées. Alors, arrivé en moins d’un mois, j’ai pu décrocher un job chez un deuxième grand brasseur ici au Manitoba, qui est Half Pint, brasserie au St-James. Là, je m’occupe du brassage, je m’occupe aussi de la fabrication de bière.

L’une des choses les plus importantes est la connaissance des langues. Parce qu’ici, même si on dit que c’est un peu une province bilingue, je pourrais dire qu’elle est à majorité anglophone. Il est donc important de connaître l’anglais pour faciliter l’obtention d’un bon emploi, mais aussi pour poursuivre ses études.

On a choisi de venir ici, parce qu’au Manitoba, il y a un truc qui fait la différence. Comme on le dit, c’est Friendly Manitoba! Donc, les gens font la différence. En plus, il y a beaucoup d’institutions qui aident à l’intégration des nouveaux arrivants. C’est le cas du CDEM. Il y a beaucoup de choses qui nous ont fait découvrir et aimer la province. Je dois le noter. Il y a un immense travail communautaire qui se fait, notamment sur les réseaux sociaux, sur des forums.

Le CDEM est l’un des organismes que j’ai découverts lors de ma visite exploratoire. Monsieur Mohamed Doumbia nous a présenté toute la province et nous a présenté toutes les opportunités. Il nous a introduit au RDEE Canada. C’est un programme pré-départ pour les nouveaux arrivants. On a fait même des entretiens avant de venir.

Au départ, nous avons pensé que la visite exploratoire n’était pas nécessaire pour nous et qu’elle ne ferait que rallonger le processus d’immigration. Mais finalement, on s’est rendu compte que c’était très, très important. Vous préparer avant de venir avec le projet Pré-départ, se familiariser avec les normes en milieu de travail avant même d’être ici au Canada, c’est pertinent et ça nous facilite énormément le processus d’intégration.