Sylvie Robichaud : Faire le lien dans la communauté

Sylvie Robichaud est adjointe au RDÉE du Nouveau-Brunswick depuis 2002, à Paquetville. Originaire de la Péninsule acadienne, elle s’est depuis longtemps investie dans la francophonie, notamment au sein des écoles de ses enfants, à Duguayville.

Sylvie Robichaud« J’ai été longtemps bénévole dans leurs clubs de sports et présidente du Comité sports et loisirs de Duguayville. » Une tâche qui lui permet de défendre et développer les infrastructures pour les jeunes de la communauté. « J’ai aidé à maintenir la patinoire extérieure du village, pour que tout le monde puisse en profiter. »

Une victoire qui démontre la persévérance de Sylvie Robichaud, que l’on retrouve dans son travail au sein du réseau. « En étant francophone, je veux donner tout ce que je peux donner pour aider à développer et maintenir la francophonie. Je ne serais pas au RDÉE si ça ne me tenait pas à cœur. »

Cette motivation, Sylvie la partage avec son frère, certains amis, mais aussi avec beaucoup de personnes impliquées qu’elle a pu rencontrer. « J’en ai fait des connaissances ces quinze dernières années, et ça vous motive à continuer. J’ai de l’admiration pour ces gens-là. »

Des personnes avec lesquelles elle a pu notamment échanger en 2009, lors du Congrès mondial acadien. « Je m’étais beaucoup impliquée au niveau bénévole et professionnel avec le RDÉE Nouveau-Brunswick. C’est un gros événement qui m’a beaucoup marqué. » Au sein de l’organisme depuis quinze ans, Sylvie Robichaud a pu observer l’évolution de l’organisme francophone. « Nous nous sommes beaucoup diversifiés ces dernières années. On a élargi nos champs d’action, comme pour l’immigration. »

Aujourd’hui encore, les échanges d’idées sont nombreux au sein du réseau. « Ce qui m’anime le plus c’est de participer avec mes collègues de travail à des projets et faire le lien entre les personnes qui ont des idées. » Une dynamique qu’elle souhaite durable pour le Nouveau-Brunswick.

Son mot de la langue française préféré : Avenir
Le pays francophone qu’il voudrait visiter : France
Sa célébration culturelle francophone préférée : La fête des Acadiens
Son plat typique francophone préféré : Le homard

 

Préparé par: LaLiberte